Sur ses terres‎ > ‎

ses terroirs

Un peu plus d'un tiers des surfaces du domaine est constitué par des sols de poudingues rouges, comme au lieu-dit « les Roubials ». Les cépages Carignan, Syrah et Grenache Gris s'y accrochent à flanc de coteaux.Les autres vignes se développent sur des sols de schistes, comme à la Devèze, l'îlot principal de Grenache.
L'altitude et l'exposition sont également des facteurs qui influent fortement et définissent des micro-terroirs. Ainsi, pour un même cépage, la récolte pourra-t-elle être décalée d'une quinzaine de jours entre la zone la plus au sud et celle la plus au nord du vignoble, distante seulement d'une quinzaine de km.
La palette de ces micro-terroirs est source d'une grande richesse pour le vinificateur : chaque parcelle sera vinifiée à part pour conserver des caractéristiques propres et contribuera ainsi à la complexité du vin lors du travail d'assemblage.


Deux types de sols très différents coexistent sur la zone :


les sols calcaires de poudingues ou galets roulés. Ce sont des sols ocre, dits "méditerranéens", qui présentent une texture caillouteuse parfaitement adaptée au ressuyage des sols, gage d'une grande qualité des raisins récoltés.

- les schistes et les marnes schisteuses  très facilement reconnaissables par leur couleur gris sombre, presque noire. Elles se caractérisent par une acidité élevée, des profondeurs faibles à moyennes et sont particulièrement adaptées pour le cépage Grenache, notamment pour la production de grands vins type Maury. La nature feuilletée des pierres de schiste facilite l’enracinement en profondeur des vignes. Ces sols ont également une grande capacité à emmagasiner la chaleur pendant la journée pour la restituer durant la nuit, facilitant ainsi la maturation optimale du Grenache.